Photographies de l’exposition « Des espaces et des liens en Palestine »

GEOMETRIE

Empilement. Grouillement de vie et linge qui pend. Entassement. Mon espace, ton espace, notre espace. Echos de la prière et siège sur le toit. On se fabrique un coin, un jardin dans un carré ou dans son coeur. Stéphanie Schäfer
Empilement. Grouillement de vie et linge qui pend. Entassement. Mon espace, ton espace, notre espace. Echos de la prière et siège sur le toit. On se fabrique un coin, un jardin dans un carré ou dans son coeur.
                                                   Stéphanie Schäfer

COHABITATION INVOLONTAIRE

Cohabitation involontaire ; symbole de ce conflit. Espace et mouvements réduits, côte à côte imposé. Stéphanie Rudaz
Cohabitation involontaire ; symbole de ce conflit. Espace et mouvements réduits, côte à côte imposé.
                                                         Stéphanie Rudaz

ELEVATION I

Stéphanie Schäfer
Stéphanie Schäfer

ELEVATION II

Stéphanie Schäfer
Stéphanie Schäfer

 

 CONFRONTATION. APPRENTISSAGE. REFUGE.

« La culture d’un peuple, dans ses traditions et ses pensées, demeure éternelle au fil des générations ».  Driss Reffas Stéphanie Rudaz
« La culture d’un peuple, dans ses traditions et ses pensées, demeure éternelle au fil des générations ». Driss Reffas
                                                              Stéphanie Rudaz

 

PRIERE

Mars 2013. Visite de Barack Obama à Bethléem. A cette occasion, la place de la Nativité, sur laquelle se réunissent les prieurs le vendredi, est fermée. Tout espace se retrouve lieu de prière. Stéphanie Rudaz
Mars 2013. Visite de Barack Obama à Bethléem. A cette occasion, la place de la Nativité, sur laquelle se réunissent les prieurs le vendredi, est fermée. Tout espace se retrouve lieu de prière.
                                                            Stéphanie Rudaz

 

UN LIEU

« Les lieux sont aussi des liens. Et ils sont notre mémoire. »  Philippe Besson Stéphanie Schäfer
« Les lieux sont aussi des liens. Et ils sont notre mémoire. »   Philippe Besson
                                                        Stéphanie Schäfer

DANS LA BOITE

Stéphanie Rudaz
Stéphanie Rudaz

REPIT

L’ombre d’un olivier La fumée d’un arguillé Le thé sur le feu La lumière particulière d’un après-midi d’automne La parole des femmes qui s’échappent sans complexe, Odeur de viandes grillées Déliant les langues d’un quotidien complexe Tape dans tes mains Danse Ris Des espaces infinis… douceur de la vie. Stéphanie Schäfer
L’ombre d’un olivier
La fumée d’un arguillé
Le thé sur le feu
La lumière particulière d’un après-midi d’automne
La parole des femmes qui s’échappent sans complexe,
Odeur de viandes grillées
Déliant les langues d’un quotidien complexe
Tape dans tes mains
Danse
Ris
Des espaces infinis… douceur de la vie.
                                               Stéphanie Schäfer

 

SIEGES OFFERTS

Stéphanie Rudaz
Stéphanie Rudaz

HABITATION VIDE

Stéphanie Rudaz
Stéphanie Rudaz

 

regne

Un coin, un espace… Un espace, des liens… Les espaces se créent, un instant. Se propagent, se déplacent… Lui est espace Donne de l’espace Un pick-up Un espace Des regards Et l’espace est là Un tas de sacs Un instant Un moment Un tas d’habits Les espaces se créent. Un coin. Un instant Un espace et du lien. Stéphanie Schäfer
Un coin, un espace…
Un espace, des liens…
Les espaces se créent, un instant.
Se propagent, se déplacent…
Lui est espace
Donne de l’espace
Un pick-up
Un espace
Des regards
Et l’espace est là
Un tas de sacs
Un instant
Un moment
Un tas d’habits
Les espaces se créent.
Un coin.
Un instant
Un espace et du lien.
                               Stéphanie Schäfer

 

 

MUR

Une résistance, une limite. Le mur. Stéphanie Rudaz
Une résistance, une limite. Le mur.
                                                            Stéphanie Rudaz

LA VILLE

On passe, on parle, on évite, on s’arrête, on vend, on achète. L’espace se modifie, l’espace défile. Stéphanie Rudaz
On passe, on parle, on évite, on s’arrête, on vend, on achète. L’espace se modifie, l’espace défile.
                                                          Stéphanie Rudaz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire