La psychomotricité et Makan El Tawasol

Qu’est-ce que la psychomotricité ?

La psychomotricité est à la fois une discipline et une pratique préventive, pédago ou médico-thérapeutique qui met en avant la liaison du corps et de la psyché. Elle se base sur l’interrelation entre les fonctions motrices et la vie psychique de l’individu, le corps étant considéré comme point d’ancrage des expériences sensorimotrices, émotionnelles et affectives, cognitives et sociales. Le but de la pratique psychomotrice est de permettre à la personne de développer ses compétences d’être et d’agir, dans son environnement et avec les autres, au moyen d’expériences corporelles renouvelées.

La spécificité de Makan El Tawasol repose sur le fait que ce lieu d’accueil s’appuie sur la méthodologie psychomotrice. Makan El Tawasol est un espace de prévention où la personne, enfant comme adulte, est libre d’explorer l’espace, les jeux et objets, selon son propre rythme et ses besoins corporels et psychiques, sans jugements.

En effet, l’organisation spatio-temporelle de Makan, les règles qui régissent le lieu, les jeux et le matériel à disposition des familles, la présence, la disponibilité et l’investissement psycho-corporel des accueillantes, leurs observations de l’environnement concret et des relations privilégient et  favorisent l’intégration des compétences psycho-affectives, motrices, cognitives, relationnelles et sociales des bénéficiaires.

De plus, l’espace neutre qu’offre Makan à l’enfant qui joue sous le regard de son parent favorise la valorisation de l’enfant, importante pour son développement et la construction d’une relation harmonieuse.

Tous ces éléments de la méthodologie psychomotrice offrent un cadre sécurisant aux bénéficiaires de Makan El Tawasol. L’approche psychomotrice se révèle alors une indéniable plus-value dans le contexte particulier de la Cisjordanie.

Laisser un commentaire